Nos combats

Nos combats

Projet associatif

Notre vision

La solitude, l’angoisse, la maladie physique ou psychique mènent souvent au désespoir qui peut aller jusqu’au suicide.

S’il est parfois difficile de franchir le mur du silence, toutes les difficultés de la vie, petites ou grandes peuvent être soulagées en les partageant.

A S.O.S Amitié, nous sommes convaincus que les mots apaisent les maux, que la parole libère et qu’un simple coup de fil peut raccrocher à la vie.

Notre mission

L’objectif premier de S.O.S Amitié est la prévention du suicide par l’écoute au téléphone, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Par leur écoute généraliste, les bénévoles de l’association luttent aussi contre l’isolement, la solitude, le mal-être et la dépression.

Aujourd’hui, S.O.S Amitié Paris Ile-de-France compte 280 écoutants bénévoles qui se relaient 24 heures sur 24 dans 9 lieux d’écoute en région parisienne.

Nos valeurs

Ouverte à la parole de toute personne en état de crise, S.O.S Amitié offre une aide sous la forme d’une écoute attentive et sans idée préconçue.

Le bénévole a pour impératif le respect absolu de l’anonymat et de la confidentialité des propos partagés.

Il est respectueux de la personne qui appelle, quels que soient ses origines, ses convictions et son comportement.

Ceci implique que l’association est indépendante de tout mouvement politique, confessionnel, idéologique, social et caritatif.

Historique

  • L’idée de proposer une écoute au téléphone pour prévenir le suicide est au départ britannique. C’est en effet la mort par suicide d’un adolescent anglais de 14 ans, qui est à l’origine d’une annonce parue dans le Times du 2 novembre 1953 « Avant de vous suicider, appelez-moi à M.A.N. 90.00 ».
    Le Révérend Chad Varah, auteur de l’annonce et fondateur des Samaritans en Grande Bretagne, vient d’inventer le premier service d’écoute téléphonique dans le monde : un service pour venir en aide à tous ceux qui étaient tentés par le suicide, aux désespérés, aux isolés et à tous ceux qui ne se sentaient écoutés de personne.
    .
  • En France, S.O.S Amitié naît de la rencontre de Georges Lillaz, qui subventionne de nombreuses initiatives sociales et du Pasteur Jean Casalis et de son épouse, premiers écoutants du premier lieu d’écoute français, créé à Boulogne-Billancourt en 1960. >>Lire la suite

Charte éthique

S.O.S Amitié a très tôt estimé nécessaire de rédiger une charte S.O.S Amitié qui encadre et précise les conditions de son écoute. Le respect de ses principes s’impose à tout écoutant. Le texte inclut depuis 2007, les nouvelles modalités d’écoute par Internet. >>Lire la suite

Notre label

Le 10 novembre 2014, Santé Publique France, institution dépendant du Ministère de la santé (précédemment dénommée Institut National de Prévention et d’Éducation pour la Santé), a attribué à S.O.S Amitié un nouveau label PADS (Prévention et Aide à Distance en Santé).

Ce label était accordé pour 3 ans. Il a été renouvelé pour 3 nouvelles années.

S.O.S Amitié a été l’un des deux premiers attributaires du label de qualité de Santé Publique France pour la Prévention et l’Éducation de la Santé. >> Lire la suite

Qui nous appelle ?

Des hommes, des femmes, des jeunes, des plus âgés, des cadres, des employés, des artistes, des chômeurs et d’autres encore. >> Lire la suite

Journées de l’Écoute

L’écoute est au cœur de l’activité de S.O.S Amitié, elle est sa vocation. Elle est dans de très nombreux domaines un moyen majeur de prévention des tensions et du mal-être. C’est la raison d’être de cette journée.>> Lire la suite

Organisation

Dirigeants

Comptes annuels

...